Saut en hauteur debout

Le saut en hauteur debout est une épreuve d' athlétisme qui a été présentée aux Jeux olympiques de 1900 à 1912 . Il s'exécute de la même manière que le saut en hauteur , à la différence que l'athlète n'a pas d'élan et doit rester immobile et sauter les deux pieds joints.

Ray Ewry était le meilleur de l'ère olympique, établissant des records du monde du saut en hauteur debout (1,65 m le 16 juillet 1900). Il a également très bien réussi le saut en longueur sans élan et le triple saut sans élan .

L'événement a déjà bénéficié d'une large compétition, figurant au programme d'athlétisme olympique de 1900 à 1912, [1] ainsi qu'aux Jeux mondiaux féminins de 1922 et 1926 . [2] L'événement a été disputé aux championnats de l'Union athlétique amateur aux États-Unis en tant qu'événement en salle au tournant du 20e siècle. [3] Sa popularité a décliné au 20ème siècle, bien qu'il ait maintenu le statut de championnat pendant une plus longue période dans les pays scandinaves. [4] [5]

L'un des meilleurs résultats de tous les temps est celui de 1,90 m de l' athlète suédois Rune Almén en 1980, qui était à l'époque un record suédois et un record du monde non officiel. [6] Plus tard, il a également sauté 1,90 m, qui est aujourd'hui le record du monde. [7] Le record norvégien est de 1,82 par Sturle Kalstad en 1983. [8]


TOP