Michel Sauvage

À la fin des années 1990 et au début des années 2000, Wild a participé aux événements Challenge Tour et International Open Series , sans grand succès jusqu'à la saison 2002/2003, lorsqu'il a atteint les 16 derniers aux événements Challenge Tour 1 et 2; ces performances lui ont suffi pour gagner une place sur le circuit principal du sport , qu'il a repris en 2003.

La première saison de Wild en tant que professionnel n'apporta que peu de succès, son meilleur résultat étant une course jusqu'aux 80 derniers du British Open , où il battit Kristján Helgason et Munraj Pal , avant de perdre contre Mike Dunn . [2] Il n'a gagné que 3 850 £ de prix au cours de la saison et, le terminant au 121e rang, est tombé de la tournée.

Plusieurs années à tenter de se qualifier à nouveau pour la tournée principale à travers l'International Open Series ont suivi; au cours de la saison 2005/2006, il a atteint les demi-finales de l'événement 1 - perdant 1–5 contre Martin Gould - et les quarts de finale de l'événement 3, où Liu Song l'a battu 5–2. Une autre demi-finale a eu lieu en 2007, avant que Wild n'enregistre sa première course vers la finale d'un tournoi, lors de l'événement 4 de la série de cette année-là. Là, ses adversaires comprenaient Robert Stephen et David Grace , mais en finale, il a perdu 3–6 contre Matthew Couch .

Avec l'avènement du Players Tour Championship lors de la saison 2010-11 , Wild a retrouvé la forme après une autre période de vaches maigres, enregistrant deux 64 dernières finales - dans l'événement 2 et l'EPTC1 , où il a perdu 2–4 contre Dave Harold et 1–4 contre Ricky Walden respectivement. Il est entré à la Q-School en 2011 et a atteint les quarts de finale du deuxième événement, mais, menant David Morris 3–1 et ne nécessitant qu'une seule victoire de plus pour revenir à la tournée, a finalement perdu 3–4. [3]

Après avoir mieux réussi à Q-School l'année suivante, Wild a été invité à participer à plusieurs événements de classement au cours de la saison 2012-13 en tant qu'amateur complémentaire, et a participé à son premier événement de ce type en huit ans lors de la phase de qualification 2012 Wuxi Classic . Il a été tiré au sort pour jouer Craig Steadman et a mené 2-0, mais n'a pas pu empêcher une défaite 3-5. Lors de l ' Open d'Australie Goldfields 2012 , il est venu à une victoire près d'atteindre les étapes télévisées de Bendigo , battant Daniel Wells 5–0, Simon Bedford 5–2 et le sextuple champion du monde Steve Davis 5–0, mais a perdu au tour final. 0–5 à Ken Doherty .

Wild a connu un nouveau succès au Paul Hunter Classic 2012 , où il a battu Jordan Brown , Marcus Campbell et Scott Donaldson avant d'être éliminé dans les 16 derniers, perdant 3–4 contre Doherty. [4] Les deux se rencontreraient dans deux autres matchs au cours de la saison, tous deux entraînant également 4 à 3 victoires pour Doherty - à l' Open d'Écosse de 2012 et à l ' Open de Munich .


TOP