Leigh Thompson (psychologue)

Leigh Thompson est titulaire de la chaire J. Jay Gerber de règlement des différends et d'organisations à la Kellogg School of Management de la Northwestern University . [1] Elle est directrice du programme exécutif de compétences de négociation à haute performance, [2] du programme exécutif Kellogg Leading High Impact Teams et du Kellogg Team and Group Research Center. Elle est également codirectrice du programme Navigating Work Place Conflict Executive et du programme Constructive Collaboration Executive. [3]

Les recherches de Thompson se sont concentrées sur les thèmes de la négociation , de la prise de décision en groupe , du raisonnement analogique et de la créativité . Elle a écrit plus de 130 articles scientifiques et chapitres de livres. [4] Elle est l'auteur et l'éditrice de onze livres dont Negotiating the Sweet Spot: The Art of Leaving Nothing on the Table , Creative Conspiracy: The New Rules of Breakthrough Collaboration , Stop Spending, Start Managing: Strategies to Transform Wasteful Habits , Making l'équipe : un guide pour les gestionnaires, L'esprit et le cœur du négociateur et La vérité sur la négociation . [5]

Thompson a obtenu un BS en discours de l'Université Northwestern en 1982, suivi d'une maîtrise en éducation de l' Université de Californie, Santa Barbara en 1984. Par la suite, elle est retournée à l'Université Northwestern où elle a obtenu son doctorat. en psychologie en 1988. [7]

Après avoir terminé son doctorat, Thompson a rejoint l' Université de Washington en tant que professeure adjointe de psychologie. En 1994, elle a obtenu une bourse d'un an au Center for Advanced Study in the Behavioral Sciences . Elle a quitté l'Université de Washington en 1995 pour rejoindre l'Université Northwestern en tant que professeur émérite John L. & Helen Kellogg de gestion et d'organisations et professeur auxiliaire de psychologie. En 2001, elle a été dotée de la chaire de professeur émérite J. Jay Gerber de règlement des différends et d'organisations à Northwestern. [7]

De 1995 à 2006, Thompson a été directeur du Behavioral Research Lab à Kellogg. En 1997, elle est devenue directrice du Kellogg Team and Group Research Center et du Leading High Impact Teams Executive Program. En 2013, elle a été nommée directrice du programme exécutif de collaboration constructive. [8]

Thompson est membre de l'Association for Psychological Science. Elle a fait partie du comité de sélection du programme Décision, risque et gestion de la National Science Foundation et de son comité d'examen des programmes. [7]


TOP